Numero en France : 04.13.41.93.53 - Appel gratuit
Suivez nous :
Numero en France : 04.13.41.93.53 - Appel gratuit
Suivez nous :

Nos Xplorers à la découverte de la lagune de Bacalar

lagune de bacalar

Située au sud de la péninsule du Yucatan, la Lagune de Bacalar, aussi appelée lagune aux 7 couleurs. C’est un endroit unique en son genre. Ce paradis, encore préservé du tourisme de masse, offre un vrai spectacle de couleur avec toutes ses nuances de bleus et de verts.  L’eau est parfois très claire par endroit, puis très sombre quelques mètres plus loin. Les changements de profondeur de la lagune provoquent des variations de couleur. On peut se retrouver à 20 cm comme à 70 m de profondeur, impressionnant n’est-ce pas ?

bacalar vue du ciel
lagune de bacalar

Un tour en voilier ça vous tente ?

Pour découvrir cet endroit paradisiaque, rien de mieux qu’un tour en voilier. Respectueux de l’environnement, il vous permettra de profiter du spectacle en toute tranquillité, et surtout de préserver la lagune et son écosystème habité par de nombreuses espèces d’oiseaux. L’écotourisme mis en avant conviendra parfaitement à tous les amoureux de la nature. Vous y trouverez d’ailleurs de nombreux eco-lodges. Autrement dit, un séjour idyllique loin des foules, dans un cadre idéal.

Sur place, vous pourrez également louer des vélos pour visiter les environs et des kayaks pour partir à la découverte de la lagune en complète autonomie.

Notre séjour à Bacalar a duré 3 jours durant lesquels nous avons eu la chance de faire une excursion d’une demie journée en bateau. Une fois embarqués sur le voilier, nous sommes partis à la découverte de cette étendue d’eau à couper le souffle et de tous ses recoins cachés. La lagune s’étend sur 42 km, alors autant vous dire que nous en avons profité un maximum. Baignade, plongeon, bronzette, voilier, vous imaginez un peu le tableau ? Je pense que vous l’aurez compris, notre étape ici a été assez reposante.

ponton bacalar

Nous avons séjourné 2 nuits dans un petit écolodge donnant sur la lagune. Ce fut un réel plaisir d’avoir été hébergé dans ce lieu assez atypique, dans lequel des panneaux solaires et des systèmes de récupération d’eau de pluie permettent à l’hôtel de s’autosuffire. Nous avons également eu la chance d’assister à un cours de yoga au levé du soleil, dispensé par le patron du lodge, sur une plateforme donnant directement sur la lagune. Vous visualisez un peu le décor ? Allez, on vous donne une petite idée du spectacle.

lever soleil bacalar

Notre conseil pour la fin de journée dans la lagune de Bacalar

Pour terminer, on ne peut pas parler de Bacalar sans parler des fameuses balançoires bordant la lagune. Des petits spots idéaux pour chiller en fin de journée.

Alors où les trouver ? Partout ! Les bars et restos du rivage en ont un peu tous installées, il suffit de consommer pour y accéder.

balancoire plage bacalar

Notre séjour à Bacalar fut très certainement un des plus beaux et des plus authentiques de notre voyage au Mexique. Tant pour ses paysages et sa nature que pour les activités qui y sont proposées. C’est une étape indispensable, à ne rater sous aucun prétexte.

Alors qu’est-ce que vous attendez pour nous contacter et réserver votre séjour ?

Auriane, Xplorer

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience. Vous pouvez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons ou les désactiver dans Paramètres de confidentialité.
AccepterParamètres de confidentialité

RGPD

  • Les cookies techniques et fonctionnels
  • Les cookies de mesure d’audience

Les cookies techniques et fonctionnels

Ils permettent d’assurer le bon fonctionnement de notre service, par exemple pour se souvenir de vos préférences.

Les cookies de mesure d’audience

Ils permettent d’observer la manière dont vous utilisez et naviguez sur le site : les pages que vous consultez et quittez, le type de navigateur et support que vous utilisez, le nombre de clics effectués … Les données recueillies permettent notamment d’améliorer l’expérience de navigation  sur notre site internet. Ces informations demeurent évidemment anonymes.